Pour boucler la boucle du jardinage

Les derniers jours de l’hiver nous font avoir hâte au retour du printemps et du jardinage. Pourquoi ne pas commencer vos semis à l’intérieur et même débuter du compostage à l’intérieur, pour nourrir vos plantes?

Semer à l’abri du froid
Choisissez un endroit ensoleillé de votre demeure, à l’abri des courants d’air. Dépendant de l’ampleur que vous désirez donner à votre projet, vous pouvez choisir de commencer à frais modiques, en réutilisant de petits contenants (contenants individuels de yogourt ou boîtes à œuf en styromousse, par exemple) ou même en utilisant, à l’intérieur, une boîte à fleurs qui attend les beaux jours dans votre remise. Un bon terreau à semis peut facilement être trouvé dans un centre de jardinage, au même titre que des graines de fines herbes, plants de tomate ou autre, à votre goût. Les experts recommandent de se lancer avec des plantes faciles à cultiver, comme par exemple le basilic.

Suivez les instructions de plantation et assurez-vous de garder votre terreau tout juste humide. Si nécessaire, tournez vos contenants pour vous assurer que vos petites pousses grandissent uniformément. Lorsque la température sera plus clémente, vous pourrez transplanter vos semis au jardin ou sortir votre boîte à fleurs…

Nourrir vos plantes écologiquement
Le jardinage intérieur ou extérieur est encore plus satisfaisant lorsqu’il vous donne l’opportunité de poser des gestes pour protéger la planète.

Puisqu’il fait encore froid pour bricoler un bac à compost, il vous est possible de vous lancer dès maintenant dans le vermicompostage, qui consiste à élever des vers rouges (Eisenia foetida) dans un bac en plastique – appelé vermicomposteur ou lombricompostière – et à les nourrir de nos restes de table.

Si vous êtes un bricoleur, vous aurez simplement besoin d’un bac en plastique opaque, d’une perceuse, de papier journal déchiqueté, d’un peu de sable et de vers rouges pour vous lancer en affaires. Certaines organisations, comme la Ferme Pousse-Menu ou Ville en vert peuvent vous fournir conseils, bacs et vers rouges. En quelques jours, vous verrez déjà vos « petits amis » donner des résultats concrets, et un bac de vers est un bon moyen de sensibiliser les jeunes aux questions écologiques.

Prochainement, nous vous proposerons divers moyens pour obtenir des aliments de votre propre jardin urbain, que vous ayez ou non un vaste espace à cette fin!