Nettoyer la maison et protéger l’environnement

Avant de s’enfermer pour de longs mois d’hiver, la tradition du « grand ménage » fait partie des habitudes québécoises. Cependant, assurons-nous de ne pas polluer notre intérieur avec des composés organiques volatils ou autres résidus de produits chimiques, qui peuvent parfois provoquer des irritations respiratoires. Retenons seulement que certains produits dégraissants, dissolvants ou agents nettoyants peuvent avoir des effets nocifs sur la santé humaine… veut-on vraiment s’y exposer, alors que nous passerons la saison froide à l’intérieur de nos résidences?

Pour un grand ménage d’automne sans danger pour l’environnement et la santé, privilégions d’abord la bonne vieille « huile de coude » : il suffit généralement de frotter patiemment pour déloger certaines saletés tenaces, ou alors un peu de bicarbonate de soude ou de savon liquide compléteront nos efforts. Le bicarbonate de soude, grâce à ses propriétés abrasives et désodorisantes, sera parfait pour les comptoirs de cuisine, les éviers, lavabos et baignoires, ainsi que la porcelaine et les bijoux. Saviez-vous qu’il remplace efficacement les assouplissants liquides ajoutés à la lessive? Même les résidus d’aliments cuits à l’intérieur du four pourront être éliminés : mettez simplement un bol résistant à la cuisson rempli d’eau au four, laissez l’eau bouillir puis frottez les résidus avec une pâte composée de bicarbonate de soude et d’eau.

Les savons purs sont les plus doux pour l’environnement, comme le savon de Castille ou le savon à la glycérine. Le vinaigre blanc et le citron préviennent l’accumulation de résidus et peuvent être utilisés pour les gros travaux comme le nettoyage des planchers durs. L’eau chaude ou bouillante pourra diminuer les résidus de savon ou les dépôts de calcaire - jumelée au savon pur, elle est très efficace. Enfin, le sel viendra à bout des bactéries par déshydratation, particulièrement celles associées à la moisissure.

Créez vous-même votre recette de nettoyant tout usage avec 3 cuillérées à soupe de savon liquide à vaisselle, 1 cuillérée à soupe de jus de citron et de l’eau purifiée en quantité suffisante pour remplir une bouteille de 16 onces, munie d’un vaporisateur. Cette solution convient à toutes les surfaces.

Pour parfumer ou chasser les mauvaises odeurs, rien ne vaut une bougie ou un pot-pourri composé de pelure d’orange, clou de girofle et bâton de cannelle.
Voilà qui devrait vous permettre de bien préparer votre demeure pour un Temps des fêtes tout aussi écolo… rendez-vous le mois prochain pour quelques trucs en ce sens!
Bon ménage!